Liste de produits par fabricant HARMAN KARDON











En 1939, une fois son cursus de physique terminé, Sidney Harman décroche un travail au sein de la société David Bogen Company fabriquant des systèmes audio grand public. Son patron, l’ingénieur en chef Bernard Kardon et lui deviennent rapidement amis. Bien que promu au rang de directeur général de Bogen, Sidney Harman reste insatisfait et s’irrite du conservatisme de Bogen. En 1953, Harman démissionne, emmenant Kardon dans ses bagages et crée la société Harman & Kardon.
harman.jpg
Le premier appareil, dénommé Festival D1000, remporte un vif succès ; il s'agit d'un des premiers récepteurs FM à usage domestique aux caractéristiques réellement haute fidélité. En 1956, les 10.000 dollars investis initialement par Harman et Kardon valent 600.000 dollars. Kardon voulant prendre sa retraite, Harman rachète ses parts.  Deux ans plus tard, Harman/Kardon a mis au point le Festival TA230, le premier récepteur stéréo au monde.








sidney-harman.jpgLancée à la fin des années 50, la série Citation introduit des avancés technologiques phénoménales pour le marché audio grand public de l'époque.  

En 1962, Harman fusionne avec une entreprise de télédistribution : Jerrold Corporation. Des heurts se produisent rapidement et Milton Shapp patron de Jerrold Corporation rachète les parts de Harman dans la société. Séparé de la société qu’il a fait naître, cet homme d’une productivité débordante se retrouve alors brusquement désœuvré. Il investit une partie du produit de la vente dans un petit conglomérat et utilise son pouvoir financier pour racheter Harman/Kardon. Il acquiert également d’autres sociétés actives dans l’audio, telle la prestigieuse JBL !! En 1963, Harman introduit le premier amplificateur à bande audio Ultra large, conscient que la bande audio classique 20Hz-20Khz est trop restreinte pour une utilisation haute-fidélité.










L'année 1969 voit un nouveau schéma d'amplification (High Current Capability), c'est une nouvelle étape permettant de mettre en évidence l'influence déterminante du courant et non des Watt sur la capacité dynamique. Cela permet à Harman de s'affranchir des problèmes d’impédance des HP en offrant une capacité dynamique supérieure aux concurrents, quelle que soit la puissance annoncée. A la fin des années 60, la société commence à travailler avec une jeune entreprise de haute technologie débordant d’idées nouvelles en matière de réduction du bruit audio. Cette entreprise s’appelle Dolby Laboratories.
cdr2.jpg








harman-citation-19.jpgHarman sera le premier constructeur à proposer en 1970 une platine K7 doté du tout nouveau système de réducteur de bruit Dolby B. Toujours à la pointe de l'innovation, la marque est la première à concevoir un lecteur CD intégrant le procédé 3D Bitstream. Au milieu des années 70, Harman/Kardon est le leader du marché audio grand public américain. Jimmy Carter demande en 1976 à Sydney Harman de prendre le poste de sous secrétaire au commerce, mais Harman doit alors renoncer à toute fonction et participation pouvant être source de conflit d’intérêts. Pour la deuxième fois, il vend sa société ; le prix, 100 millions de dollars environ. Mais une mauvaise gestion fait perdre en quelques années 40% des actifs de la société. Sidney Harman qui a quitté le gouvernement est déterminé à reconquérir son ancienne entreprise. Il rachète alors Harman International pour 55 millions de dollars.

Le retour aux affaires de Harman ne fait pas soudainement de Harman/Kardon une affaire florissante. Dans les années 90, l’horizon de Harman/Kardon s’assombrit. L’entreprise fabrique toujours d’excellents produits, mais elle ne domine plus l’industrie des nouvelles technologies. Les trop longues années sans développement technologique se font durement sentir. A la fin de la décennie, Harman/Kardon présente le CDR 2 (premier enregistreur audio CD au monde), les enceintes pour PC SoundSticks® (un alliage de science et de sculpture tellement beau que le Museum of Modern Art de New York l’ajouta à sa collection). En 2003, année du 50ème anniversaire de la société, Harman/Kardon a de nouveau le vent en poupe.



En mai 2007, à presque 88 ans, Harman nomme Dinesh Paliwal au poste de président-directeur général de Harman International. Cette année là, le Chicago Athenaeum Museum of Architecture and Design attribue son prix Good Design™ au centre multimédia numérique DMC 100 de Harman/Kardon. Enfin, en 2008, le prestigieux magazine Electronic House décerne le titre de Produit de l’année au récepteur audio/vidéo AVR 354.



2013 marque un changement important dans la conception des produits Harman/Kardon, qui adoptent désormais une alimentation à découplage innovante.


Résultats 1 - 1 sur 1.
Résultats 1 - 1 sur 1.